Excédés par des prix trop faibles les agriculteurs se mobilisent et bloquent plusieurs routes. Par leurs actions, les manifestants veulent faire entendre leurs revendications avant la réunion du Conseil européen de l'agriculture prévue le 7 septembre à Bruxelles.