Le volume de crédits consentis par le Mont-de-Piété a encore progressé en 2013, et ce malgré la forte baisse de la valeur de l'or. L'institution a d'ailleurs vu ses charges augmenter, sans pour autant que sa viabilité ne soit remise en question.