Des affrontements sporadiques entre les forces gouvernementales et l'ancienne rébellion de la Renamo à l'intérieur du Mozambique ont poussé les civils à fuir leur village. A Nkondezi, à quelques kilomètres de la frontière malawite, des habitants accusent l'armée mozambicaine de perpétrer des exactions qui rappellent la guerre civile, achevée il y a plus de 20 ans.