A Agadez, plaque tournante du trafic de clandestins, l'économie ne tourne plus rond depuis que le gouvernement nigérien a adopté une loi interdisant le transport des migrants.

Erreur interne du serveur - LeVif

Malheureusement, la page ne peut pas être affichée. Le serveur connaît un problème temporaire. Réessayez plus tard.