Deux jours après la publication de l'Enquête "Panama Papers", le Panama réagit. Le Président de ce petit pays d'Amérique centrale, devenu une plaque tournante du blanchiment d'argent, s'est exprimé ce mardi. Il s'est dit favorable à une lutte renforcée contre l'évasion fiscale.

Erreur interne du serveur - LeVif

Malheureusement, la page ne peut pas être affichée. Le serveur connaît un problème temporaire. Réessayez plus tard.