La Première ministre britannique Theresa May s'est attelée lundi à rassurer les entrepreneurs inquiets du Brexit lors d'un discours devant le patronat, même si elle n'a pas apporté de réponse claire sur les questions centrales du commerce et de l'immigration.