Malgré la pandémie, le trafic au Port de Bruxelles s'est intensifié l'an dernier. Une progression de 0,3%. Mais elle est surtout due aux marchandises en transit. L'activité propre du Port, c'est-à-dire le volume effectivement transbordé ici est repassé sous la barre des 5 millions de tonnes, à cause surtout du premier confinement.