onner des perspectives aux citoyens plutôt que de réagir à la crise, tel était l'enjeu central du Conseil national de sécurité de ce mercredi. Fasse à la lascitude et à l'incompréhension de certaine mesure, le goouvernement a un peu lâché la bride sur le port du masque et la quarantaine. Il a également ouvert de nouvelle perspectives au secteur événementiel.