4,9% du PIB, c'est le déficit budgétaire que devrait connaître le Qatar au terme de cette année. Des finances publiques dans le rouge, c'est une première en 15 ans pour l'Emirat du Golfe. Causes: prix du pétrole et Coupe du Monde de football.