Pour éviter de laisser filer le déficit budgétaire, le professeur de finances publiques Herman Matthijs, propose que le gouvernement travaille désormais avec les douzièmes provisoires. Une méthode qui permet de débloquer chaque mois un budget équivalent à un douzième du budget de l'année écoulée. Cela pourrait s'avérer utile dès à présent, alors que se profilent des élections fédérales en mai prochain.