Le sanctuaire controversé de Yasukuni cristallise plus que jamais les tensions entre le Japon et ses voisins coréens et chinois.