Dans une lettre ouverte à destination du gouvernement, les PDG de plusieurs entreprises du secteur aéronautiques, dont Brussels Airport, TUI, ou encore Aviapartner, demandent que la communauté aéroportuaire et ses 64.000 emplois directs et indirects, soient protégés. Indispensable si l'on veut que ces entreprises survivent à moyen terme.