L'industrie automobile belge est sous forte pression. A en croire les chiffres de l'assureur-crédit Atradius, le nombre d'arriérés de paiement a augmenté substantiellement ces derniers temps.