L'assureur-crédit Allianz craint une vague de faillite dans les mois à venir dans le secteur de la mode. La guerre en Ukraine et la hausse de l'inflation ont sérieusement ébranlé la confiance des consommateurs et l'habillement est le premier poste sur lequel le consommateurs économise. On s'attend en Europe à une baisse de vente de 4,85 milliards d'euros en 2022. C'est surtout le petit détaillant indépendant qui ressentira l'impact.