Quelques 3000 fonctionnaires du service public se sont rassemblées dans le fief du premier ministre pour crier leur mécontentement vis-à-vis des mesures gouvernementales et réclamer un service public fort