A l'approche des fêtes et malgré la recrudescence du virus, les consommateurs ont bien l'intention de faire leur shopping. En magasin, en ligne, ou un peu des deux, mais pas question d'y renoncer pour l'instant selon une étude d'Oracle retail.