En 1984, des citoyens créent une coopérative de crédit à finalité sociale en réaction au soutien des banques à l'apartheid en Afrique du Sud. Trente ans plus tard, les fonds s'élèvent à plus de 20 millions d'euros, et soutiennent les projets de ceux qui veulent investir éthiquement ou qui sont rejetés par les banques.