Le système des flexijobs, élargi le 1er janvier dernier à de nouveaux secteurs tels que le commerce de détail, la boulangerie ou la coiffure, ne rencontre pas un succès foudroyant en Wallonie et à Bruxelles, selon une enquête de l'Union des classes moyennes (UCM).