C'est un véritable séisme qui secoue le secteur du tourisme. Thomas Cook, tour-opérateur depuis 1841, a déposé le bilan, faute d'avoir trouvé les 200 millions de livres de financements nécessaires à sa survie.