Suite aux nouvelles prévisions macroéconomiques du Bureau fédéral du Plan début septembre , il ressort que, pour suivre la trajectoire budgétaire reprise dans le Programme de stabilité 2016-2019, un effort supplémentaire doit être réalisé à hauteur de 2,3 milliards d'euros en 2016 et de 1,9 milliard supplémentaire en 2017, C'est près du double de ce qui était prévu jusqu'ici.