Le veillissement de la population est devenu une réalité budgétaire. Pensions et soins de santé font gonfler les dépenses sociales. Selon les projections du Comité d'Etude sur le Veillissement, elles représentent environs 25% du PIB aujourd'hui et elles grimperont à presque 30% en 2070.