Dans les zones rurales du Zimbabwe, beaucoup d'habitants sont obligés de sauter des repas suite aux maigres récoltes causées par la sécheresse mais aussi par la réforme agraire.