Le gouvernement du Zimbabwe a décidé de taxer les lieux de culte pour renflouer les caisses de l'Etat.