En Afrique du Sud, l'élevage d'animaux sauvages de race - gnous dorés, impalas noires, hippotragues... - génère des millions de dollars chaque année. L'écrasante majorité des fermiers et des investisseurs sont blancs, mais certains hommes d'affaires noirs ont commencé à ouvrir la voie à une transformation de cette industrie de luxe.