Au premier semestre 2013, les assureurs ont couvert des dommages pour un montant total de 20 milliards de dollars. Une somme qui concerne essentiellement les frais liées aux catastrophes naturelles.