Les banques belges s'allient contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Elles ont demandé à la société Isabel de mettre en place un système pour mutualiser leurs informations sur des transactions financières suspectes. Un système en pleine élaboration qui ne concerne pour l'instant que les données des entreprises.