Les établissements bancaires vont intervenir pour soulager les ménages en difficulté. Le comité de concertation leur demande notamment d'accorder plus de souplesse pour le remboursement des crédits hypothécaires.