Dans le secteur bancaire belge, près de la moitié des emplois seront différents ou disparaîtront d'ici 2025. La transformation des métiers concerne des milliers de personnes. Le projet mobilité des talents doit les aider à retrouver un nouvel emploi.