Au lieu de licencier et de prépensionner, le secteur bancaire a convenu avec les syndicats de tenter la mobilité vers d'autres secteurs. Le premier essai se fera avec les soins de santé.