Les créanciers de la Grèce, zone euro et FMI, sont parvenus jeudi à un compromis pour relancer le plan d'aide à Athènes qui patinait depuis des mois. Cet accord permet le versement d'argent frais, ce qui écarte le spectre d'une nouvelle crise.