Malgré la faiblesse des taux, les Belges continuent à épargner. Fin avril, 252,321 milliards d'euros se trouvaient ainsi sur des comptes d'épargne réglementés dans des banques belges.