Ces signatures vont sauver de la faillites de nombreux cafés et restaurants. Les brasseurs et les distributeurs de boissons leur donnent du temps pour honorer leurs engagements. A cause de la pandémie et des fermetures forcées, l'horeca n'a pas pu écouler les hectolitres promis par contrats.