Quatre hommes à la tête des principaux partis - Cameron, Miliband, Clegg et Farage- s'affrontent aux législatives britanniques particulièrement indécises, avec dans le rôle d'arbitre trois femmes, dont l'écossaise Nicola Sturgeon.