Cinquante membres de Comeos, et la fédération des entreprises de Belgique ont adressé ce mardi une lettre au fédéral. Ils demandent de l'aide pour payer leurs loyers. Des loyers qui représentent 10 à 20% de leur chiffre d'affaires, un fardeau insurmontable pour certain alors que les enseignes sont fermées.