L'économie britannique souffre, elle aussi, fortement de la crise. Son produit intérieur brut s'est effondré de plus de 20% au mois d'avril. C'est la plus grosse contraction jamais enregistrée par le pays.