Deux jours après les attentats, certaines compagnies aériennes se sont organisées pour dévier tout ou partie de leurs vols vers des aéroports régionaux. C'est le cas notamment de Brussels Airlines et de Ryanair.

Erreur interne du serveur - LeVif

Malheureusement, la page ne peut pas être affichée. Le serveur connaît un problème temporaire. Réessayez plus tard.