A l'occasion de leur rentrée politique, les CPAS tirent la sonnette d'alarme. En effet, la Fédération des CPAS wallons s'attend à une augmentation de minimum 15% du nombre de bénéficiaires du revenu d'intégration d'ici à 2022. Pour être en mesure d'aider le plus grand nombre au moment venu, la fédération demande au gouvernement fédéral une réponse structurelle.