Les prix dans la zone euro sont repartis à la hausse en mai pour la première fois depuis novembre, ce qui confirme le scénario d'une sortie de la déflation, même s'il ne faut pas crier victoire trop tôt, avertissent plusieurs économistes.