Au volant de son taxi dans les rues de Rangoun, Myo Min Htaike passe ses journées à mastiquer un mélange de noix et de tabac qui a coloré ses dents en rouge. En Birmanie, le "Kun Ja", ou bétel, est omniprésent au point de poser un problème de santé public.