A Koidu, l'ancienne capitale des " Diamants de sang " de la Sierra Leone, les habitants attendent avec impatience la condamnation de l'ancien dictateur Charles Taylor, jugé par un tribunal spécial aux Pays Bas. Il a été reconnu le 26 avril dernier de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre.