Les "rançongiciels", où la prise en otage de données d'utilisateurs par des pirates contre une rançon, sont de plus en plus utilisés par les cybers-déliquants.. Particulièrement sur les smartphones américains, qui y stockent plus que quiconque leurs données personnelles.