Les douanes belges sont en pleine modernisation. Mais depuis les attentats de Bruxelles, elles sont tiraillées entre deux modes d'intervention: la lutte anti-terroriste d'un côté et le contrôle des marchandises de l'autre.