En Birmanie quand on joue aux échecs, les pions sont des éléphants ou des singes. Au départ, le placement des pièces est libre. Et l'échiquier est un vrai champ de bataille.