Dès lundi, les entreprises devront déclarer électroniquement à l'ONSS le nombre d'employés présents sur leur site, et justifier cette présence, sous peine de sanction pour non-respect de l'obligation de télétravail. Les fédérations d'entreprises elles, dénoncent les lourdeurs administratives d'une telle mesure.