L'économie espagnole s'est pratiquement arrêtée en mars et est restée paralysée jusqu'à la fin du mois de juin à cause de la pandémie. Une récession historique, pire que celle de 2008,