Dans les années 2000 les vins de Bordeaux se sont lancés à l'assaut de la Chine, vue alors comme un eldorado. Aujourd'hui, on observe une autre tendance, dans le sens inverse... Ce ne sont pas les bouteilles, mais les étudiants chinois qui accourent à Bordeaux pour se former aux métiers du vin...