En 2018, 2% des factures que les PME envoyaient à d'autres entreprises restaient impayées. En 2020, ce taux a grimpé à 12%. Vu les difficultés pour la relance des activités, on peut craindre deux fois plus de faillites qu'au cours d'une année normale.