Si le gouvernement américain a pris des mesures drastiques pour réduire le taux de sans-abris parmis ses vétérans, aux Etats-Unis le nombre d'enfants vivant dans la rue n'a jamais été aussi élevé - conséquence d'un taux national de pauvreté en hausse et d'un manque de logements abordables dans les grandes villes.