Palais de Buckingham, château de Windsor, déplacements en Bentley ou Rolls-Royce... Elizabeth II mène grand train, en partie aux frais du contribuable. Mais ses finances sont très encadrées par la constitution, et les Britanniques semblent estimer que c'est un bon investissement.