Les patrons de Google, Amazon, Facebook et Apple ont été auditionnés par le Congrès américain ce mercredi. Accusés d'abuser de leur position dominante, ils ont tenté de se défendre de toute concurrence déloyale. Une audition tendue qui pourrait mener à terme à un plus grand contrôle des GAFA.